Probiotiques : quelles sont les recommandations du médecin traitant ?

Il n’existe jusqu’à présent encore aucune allégation de santé autorisée en ce qui concerne les probiotiques. Pourtant, une étude très prometteuse a déjà été menée sur la relation entre les probiotiques et la santé. Quelle est l’opinion du médecin traitant à l’égard des probiotiques et quelles recommandations adresse-t-il aux patients ?

En 10 ans, l’évidence en ce qui concerne les effets des probiotiques sur la santé a considérablement augmenté. La science a démontré les effets bénéfiques des probiotiques chez les patients présentant des troubles intestinaux, tels que la diarrhée associée aux antibiotiques ou le syndrome de l’intestin irritable. Une étude menée précédemment a par ailleurs démontré que ces micro-organismes vivants ont également une influence sur notre cerveau et peuvent influer sur la santé mentale à travers l’axe cerveau-intestin.

Grand potentiel, faible utilisation par le consommateur

Malgré ce grand potentiel scientifique, l’acceptation actuelle des probiotiques par le consommateur reste limitée. La prise peut varier de 5 % aux États-Unis à 25 % en Nouvelle-Zélande.

L’étude des effets des probiotiques nécessite beaucoup de temps et une solide réputation ne peut se construire qu’au fil du temps. Tous les probiotiques disponibles sur le marché ne s’appuient pas sur un contexte scientifique bien étayé et le manque d’allégations de santé reconnues par l’EFSA (European Food Safety Authority) ne simplifie pas les choses. Actuellement, l’éducation des consommateurs dans ce domaine repose principalement sur les professionnels de la santé. Leur perception influence directement l’opinion publique.

Pour connaître la perception des probiotiques qu’ont les médecins traitants et la manière dont celle-ci détermine les recommandations du professionnel de la santé lors des consultations, une enquête téléphonique a été réalisée auprès de 1.318 médecins traitants de 8 pays : Belgique, Allemagne, Finlande, France, Italie, Pays-Bas, Suède et Royaume-Uni.

80 % des médecins traitants préconisent les probiotiques

Les résultats démontrent que la majorité des médecins traitants recommandent des probiotiques (80 %). Aux Pays-Bas, ce pourcentage atteint même 84 %. Plus de 50 % des médecins interrogés recommandent régulièrement ou souvent des probiotiques. La différence entre les médecins qui recommandent ou non les probiotiques est étroitement liée à la perception des probiotiques. Les médecins traitants qui recommandent des probiotiques indiquent qu’ils en connaissent le mécanisme de fonctionnement et déclarent que celui-ci est sûr ou efficace.

Fait significatif : les médecins, qui prodiguent des conseils nutritionnels, recommandent aussi plus souvent les probiotiques. Plus les conseils alimentaires prédominent, plus la fréquence de recommandation des probiotiques augmente.

Les 5 indications principales pour la recommandation de probiotiques par les médecins traitants :

  • Diarrhée associée aux antibiotiques (64 %)
  • Diarrhée infectieuse (63 %)
  • Douleurs abdominales (60 %)
  • Syndrome de l’intestin irritable (56 %)
  • Maladies inflammatoires de l’intestin/pouchite (56 %)

D’après les auteurs, l’intérêt croissant des probiotiques est lié au large spectre des pistes thérapeutiques potentielles (pour le traitement des difficultés de défécation telles que la diarrhée et la constipation, pour les maladies inflammatoires de l’intestin, l’intestin irritable, et plus récemment aussi pour les dépressions…) et à la croissance exponentielle des souches étudiées. Le risque que les professionnels de la santé véhiculent des idées reçues à propos des probiotiques existe dès lors. Les médecins traitants disposeraient d’informations insuffisantes et supposeraient parfois à tort qu’une certaine souche peut être bénéfique pour toutes les indications. Il est indispensable de fournir aux patients des recommandations étayées, en sachant que chaque souche probiotique possède une action bien déterminée.

Les auteurs recommandent dès lors de développer, à titre de support lors des consultations, des outils ou des directives sur les probiotiques pour chaque indication. Les médecins doivent par ailleurs être mieux informés sur la sécurité et l’efficacité des probiotiques, plus particulièrement en combinaison avec d’autres traitements classiques.

 

Référence : van der Geest A.M. et al., PharmaNutrition 11 (2020), 100178.

GUIDE PRATIQUE DES PROBIOTIQUES

yakult probiotica gids

Ce guide destiné aux professionnels de la santé décortique la recherche sur les probiotiques et aborde le sujet d’un point de vue pratique. Il s’agit d’un outil permettant pour la consultation.

DÉCOUVREZ LE ICI