Composition en fonction de l'endrtoit

Une composition à chaque niveau

Chaque partie du tractus gastro-intestinal a sa propre flore spécifique, adaptée à l’environnement local (pH et teneur en oxygène).

C’est ainsi que dans l’estomac, le pH est plus faible et dans l’intestin grêle, la teneur en oxygène est plus élevée que dans le côlon. L’estomac est relativement peu peuplé avec 103 UFC/ml.

Dans l’intestin grêle, le nombre de bactéries, d’environ 104 UFC/ml, est limité par:

  • la rapidité du transit,
  • l’acidité gastrique,
  • les sels biliaires.

Au niveau de l’iléon, le mouvement du contenu intestinal ralentit, tandis que la population microbienne passe à 106 UFC/ml.

Dans le côlon, les micro-organismes constituent une flore extrêmement complexe et diverse. La population y est très dense: 1010 à 1012 UFC/ml [1] .

Quelles bactéries à quel endroit?

Référence

1. Ziemer et Gibson, 1998; Fooks et al., 1999; Steer et al., 2000.